Langue :

 

Langue :

 

Filtrer

Crosse carabine USM1A1 identifié sous-officier parachutiste SAS français Bretagne US

Ref : USA1
DSC_1911.JPG
  • DSC_1911.JPG
  • DSC_1912.JPG
  • DSC_1913.JPG
  • DSC_1914.JPG
  • DSC_1915.JPG
  • DSC_1916.JPG
  • DSC_1917.JPG
  • DSC_1918.JPG
  • DSC_1919.JPG
  • DSC_1920.JPG
  • DSC_1921.JPG
  • DSC_1922.JPG
  • DSC_1923.JPG
  • DSC_1924.JPG
  • DSC_1925.JPG
  • DSC_1926.JPG
  • DSC_1927.JPG
  • DSC_1928.JPG
  • DSC_1930.JPG
  • DSC_1933.JPG
  • DSC_1936.JPG
  • DSC_1937.JPG
  • DSC_1938.JPG
  • DSC_1939.JPG
  • DSC_1940.JPG
  • DSC_1941.JPG
  • DSC_1942.JPG
  • DSC_1943.JPG
  • Numériser 1
  • Numériser 2
  • Numériser 3
  • Numériser 4

Crosse pliante de carabine USM1A1, en noyer, destinée principalement aux parachutistes et aux troupes aérotransportées, ayant probablement appartenu au parachutiste SAS français, le caporal-chef "Claude REILHAC", numéro de brevet parachutiste "3369" (stage "67" du 7 au 17 août 1943, organisé par les polonais à la base aérienne de "Largo", en Angleterre). La crosse est un premier modèle de bois droit (high wood), crosse squelette acier pliante dotée de son appui-joue en cuir d'origine (superbe état de conservation non déchiré) sur lequel se trouve les trois rivets en laiton (avril/mai 1943), la plaque de couche avec numéro de référence réglementaire "B57614" + rosace. Poignée pistolet du premier modèle avec marquage réglementaire sous la partie métallique de la poignée "IO" pour le fabricant "Inland" ainsi que le marquage de l' "Ordonance Corps", les deux canons croisés. Le marquage "IO" est également présent sur la partie en bois où se posera le canon de l'arme. Le garde main en bois, premier modèle avec deux trous complète cet ensemble. Sur la partie avant de la crosse, côté droit le parachutiste a gravé, probablement au couteau, ses initiales de prénom et de nom "R.C" ainsi qu'une croix de Lorraine surmontant le "V" de la victoire. ll est à noter que seul Inland a fabriqué la crosse M1A1, d'Octobre 1942 à Janvier 1945. Le sous-officier parachutiste "Reilhac rejoigna dès le début du conflit la France Libre et les parachutistes SAS français au sein de la 1ère Compagnie d'Infanterie de l'Air, puis du 2ème RCP (4ème SAS) et participa à toutes les campagnes où fut engagé son unité : en Bretagne où il fut parachuté sous les ordres du jeune sous-lieutenant de Carville (2ème squadron) sur la base "Samwest-Duault" (à l’extrémité sud du bois de Duault, dans le Morbihan) dans la nuit du 9 au 10 juin 1944; en Belgique en décembre 1944, en Hollande en avril 1945. Pièce RARE, d'autant plus dans ce superbe état de conservation, qui compléterait parfaitement un mannequin parachutiste SAS français type Bretagne. Il est devenu extrêmement difficile de trouver des bois originaux de M1A1, il est encore plus rare de pouvoir acquérir un modèle gravé, ayant appartenu à un parachutiste de la France Libre. UNE OPPORTUNITE UNIQUE A SAISIR. C'est la première fois en 25 ans que nous proposons à la vente une telle pièce.

Notre sélection : Oui
Prix : 2 750,00 €