Langue :

 

Langue :

 

Filtrer

Casque M1 attaches fixes métro modifié type parachutiste + liner identifié Indochine/Algérie français

Ref : FRC007
DSC_6601
  • DSC_6601
  • DSC_6602
  • DSC_6603
  • DSC_6604
  • DSC_6609
  • DSC_6610
  • DSC_6611
  • DSC_6612
  • DSC_6613
  • DSC_6614
  • DSC_6615
  • DSC_6616
  • DSC_6617
  • DSC_6618
  • DSC_6619
  • DSC_6620
  • DSC_6621
  • DSC_6622
  • DSC_6623
  • DSC_6624
  • DSC_6625
  • DSC_6626
  • DSC_6627
  • DSC_6628
  • DSC_6629
  • DSC_6630
  • DSC_6631
  • DSC_6632
  • DSC_6633
  • DSC_6634
  • DSC_6635
  • DSC_6636
  • DSC_6637
  • DSC_6638
  • DSC_6639
  • DSC_6640

Casque M1 modifié TAP (1952-1960) ayant appartenu à parachutiste français (le nom du vétéran sera fourni à l'acquéreur), type métro, 1er modèle. Le casque M1 américain est du modèle standard, en acier avec jonc avant et possède ses deux attaches métalliques rectangulaires d'origine de chaque côté, en acier inoxydable ainsi qu'un anneau soudé et rajouté au niveau de la nuquière (modification typique française de cette époque d'où l'appellation casque trois points) pour le maintien de la longue sangle en cuir de couleur fauve, reliée de chaque côté à une jugulaire/mentonnière en cuir de couleur fauve (cuir typiquement français), suspendue aux deux anneaux latéraux. La mentonnière en cuir du menton se fixe sur les pattes de cuir (rivetés par deux rivets métalliques de type 1950) du casque lourd grâce à une double boucle de serrage latérale. Le casque lourd possède toujours sa peinture verte d'usine d'époque (plus de 75%, le manque est principalement sur le dessus), numéro de fonderie du fabricant 'McCord" à l'intérieur de la coque plus visible, car à proximité de quelques traces d'oxydation. Sur le devant du casque, le parachutiste a gratté, à l'aide d'un couteau, le prénom de sa fiancée ou de sa femme "MICHELINE" et au dessus une dizaine d'encoches, correspondant probablement au nombre de saut effectué par le para. Egalement de chaque côté du casque se trouve peint au pochoir le drapeau tricolore français (1.8 x 4 cm, les couleurs sont encore présentes à plus de 80%), la couleur bleu étant sur le devant (dans le sens du mât d'un drapeau). Le sous-casque est un modèle standard d'infanterie (la mentonnière en cuir du casque lourd faisant déjà office de sous-casque de type parachutiste) en plastique "haute pression", type 7 (fabrication fin 1942 - mi - 1943), fabriqué par la firme "Firestone" avec plus de 90% de sa peinture verte foncée d'origine. Une petite fissure (2.5 cm) est présente sur l'avant côté gauche. La suspension est en toile, de couleur OD#3 (sale), retenue par des attaches en "A" en acier non peint revêtu de zinc. La jugulaire en cuir amovible, du premier modèle avec boucle plate peinte en vert (trace d'oxydation) est présente tout comme le bandeau serre-tête en toile et cuir, monté sur la partie nuquière (sale, déchiré sur la partie arrière), la nuquière est manquante. Ce casque, en provenance direct d'un membre de la famille (le casque fut récupéré au moment de la succession du soldat il y a une dizaine d'années) du vétéran fut utilisé et porté par le parachutiste lors de la guerre d'Indochine et peut-être également lors de la guerre d'Algérie puisqu'il y participa. Le parachutiste terminera sa carrière avec le rang de Lieutenant-colonel dans l'Armée française. Pour tout renseignement, voir le livre de référence "Les paras français en Indochine 1945-1954" par Eric Adam et Patrice Pivetta, aux éditions "Histoire et Collections" pages 90 et 91. Ce modèle de casque est extrêmement difficile à trouver, d'autant plus avec cette superbe "patine" et identifié. L'un des très rares modèles que nous ayons rencontrés au cours de ces 25 dernières années. RARE A SAISIR.

 

Notre sélection : Oui
Prix : VENDU