Langue :

 

Langue :

 
 

ATTENTION !

Le matériel allemand vendu sur le site sont des pièces de collection, destinées principalement aux collectionneurs, musées, métiers du théâtre et du cinéma, et n'ont pas pour objet de faire l'apologie d'une idéologie ou d'un parti politique, passé ou présent.
Enfin nous rappelons que le port ou l'exhibition d'uniformes, d'insignes ou d'emblèmes rappelant ceux d'organisations ou de personnes responsables de crimes contre l'humanité est interdit. Article R 645-1 du code pénal.

Filtrer

Casque M-42 organisation TODT allemand

Ref : ALC359
DSC_0284-[1600x1200]
  • DSC_0284-[1600x1200]
  • DSC_0285-[1600x1200]
  • DSC_0286-[1600x1200]
  • DSC_0287-[1600x1200]
  • DSC_0288-[1600x1200]
  • DSC_0289-[1600x1200]
  • DSC_0290-[1600x1200]
  • DSC_0291-[1600x1200]
  • DSC_0292-[1600x1200]
  • DSC_0293-[1600x1200]
  • DSC_0294-[1600x1200]
  • DSC_0295-[1600x1200]
  • DSC_0296-[1600x1200]
  • DSC_0297-[1600x1200]

Casque "Stahlhelm", en acier, modèle 42 (jupe à bords francs, oeillets emboutis), peinture Feldgrau d'origine (50%, corrosion de surface sur la bombe et sous la jupe). Le casque présente son insigne d'origine de l'organisation "TODT", lettres "OT" réalisées au pochoir sur le côté gauche (présent à 90%). Coiffe en cuir naturel (lacet manquant). Jugulaire cuir teinté en noir avec boucle acier. Numéro de lot "3412", fabricant "CKL (Eisenhüttenwerk Thale) et taille 64 estampillés sous la jupe arrière. Pièce exceptionnelle retrouvée près de Rennes, dans un grenier durant l'hiver 2012 auprès de la famille de l'ancien propriétaire (18 ans en 1944) qui l'avait lui-même récupéré juste après les combats de l'été 1944 pour la libération de la Bretagne. Ce casque faisait partie d'un lot de coiffures identiques et présentant le même type d' insigne. Ils présentent  les mêmes caractéristiques que celui provenant de Cancale (Bretagne) et présenté dans le livre "Le casque allemand de la seconde guerre mondiale" aux éditions Gazette des Uniformes. L'Organisation "TODT" (OT) était un groupe de génie civil et militaire de l'Allemagne nationale-socialiste. Elle portait le nom de son fondateur et dirigeant jusqu'à sa mort en 1942, Fritz TODT, ingénieur et mandataire général pour la régulation de l'industrie du bâtiment (Generalbevollmächtigter für die Regelung der Bauwirtschaft). L'organisation fut chargée de la réalisation d'un grand nombre de projets de construction, dans les domaines civils et militaires, tant en Allemagne que dans les pays d'Europe occupée. Presque toutes les grandes opérations de génie civil durant la Seconde Guerre mondiale furent réalisées par cette organisation, dont des usines d'armement, des bases de sous-marins (Saint-Nazaire) et des lignes de fortifications, en Normandie, en Bretagne, en Belgique, aux Pays-Bas et en Scandinavie. Au cours de la guerre, l' "OT" employa un nombre considérable de travailleurs étrangers (1.400 000 en 1944). RARE A SAISIR.

Prix : 1 625,00 €