Langue :

 

Langue :

 

Filtrer

Casque motocycliste MKI gendarme français troupe occupation Allemagne Normandie anglais

Ref : GBC12
DSC_2502.JPG
  • DSC_2502.JPG
  • DSC_2503.JPG
  • DSC_2504.JPG
  • DSC_2505.JPG
  • DSC_2506.JPG
  • DSC_2507.JPG
  • DSC_2508.JPG
  • DSC_2509.JPG
  • DSC_2510.JPG
  • DSC_2511.JPG
  • DSC_2512.JPG
  • DSC_2513.JPG
  • DSC_2514.JPG
  • DSC_2515.JPG
  • DSC_2516.JPG

Casque de motocycliste (et passager) modèle n°3 MKI, du 2ème modèle (généralisé à partir de juillet 1943), complet, ayant probablement appartenu à un gendarme français attaché aux troupes d'occupation en Allemagne en 1945. La bombe est en acier, repeint d'époque en noir, peinture d'origine présente à 20 % avec jonc en acier doux sur le pourtour de la partie inférieure (identique au modèle parachutiste MKII). Le casque se compose d'un ensemble en cuir marron (bavolets réglable dont celui de gauche a été partiellement "grignoté" par une souris, par oeillets et lacet sur la nuque manquant), recouvrant tout le pourtour de la tête et un berceau de sangles en toile (sale) pour maintenir le crâne. Le coussin amortisseur en feutre initialement présent au fond de la coiffe est absent. La fixation s'effectue sur le côté droit par une boucle métallique et une sangle avec arrêtoir. Marquage du fabricant "BMB" (Briggs Motor Bodies Ltd), taille "7 1/4" (Fr 59), daté "1942" présent sur le bandeau circulaire en cuir côté gauche et la présence d'un matricule, d'un soldat britannique "2370461", à l'encre noire, au pochoir, présent sur le côté droit. Tout l'intérieur du casque, comme l'extérieur a également été repeint en noir et présente toute sa peinture. Sur le devant du casque, se trouve soudé d'origine l'insigne métallique avec la flamme de la gendarmerie surmontant les lettres "RF" (République Française); sur le côté gauche le drapeau tricolore français, peint au pochoir (3,5 x 4,7 cm), présent à 95% et enfin sur le côté droit, une étoile blanche à cinq branches, 6,5 x 7 cm, (idem à l'étoile américaine), peinte également au pochoir et présente à 75 %. Le casque récupéré à Caen, en Normandie a certainement appartenu dans un premier temps à un soldat britannique ayant pris part au débarquement sur le sol Normand, durant l'été 1944 (d'où le matricule présent à l'intérieur) avant d'avoir été récupéré par un français qui l'utilisera probablement par la suite, lors de l'occupation de l'Allemagne par les troupes Alliées. La présence du drapeau français permettant probablement l'identification immédiate de son porteur en cas de présence dans une autre zone occupée par une autre nationalité (américaine, anglaise ou russe). Nous ne connaissons pas par contre la signification exacte de la croix blanche (dans l'armée française, l'étoile correspond à l'intendance), peut-être également un moyen d'identification des unités françaises en zone américaine. Après guerre, en pleine "guerre froide", il y avait beaucoup de troupes françaises en Allemagne, dans ce pays occupé, dont beaucoup de forces du "ERM" (Etablissement Régional du Matériel), bases avancées dont le service dépendait de l'intendance. Pièce dans son "jus", présentant une superbe "patine" générale; jamais démonté, ni nettoyé. Ce casque atypique, qui ne connait pas d'autre exemple connu dans une collection, présente l'originalité d'avoir été présent en Normandie en 1944, puis d'être reparti en Allemagne avant de revenir de nouveau en Normandie où il fut récupéré par un collection caennais de renom. Ce casque trouverait sa place dans une collection de casques et de coiffures. CASQUE UNIQUE ET RARE A SAISIR.

Notre sélection : Oui
Prix : 575,00 €